Le Drive-to-store

Développer une stratégie Drive-to-Store devient essentielle pour rebooster la fréquentation en magasin.

Depuis la fin des restrictions sanitaires, les acteurs du retail ne ménagent pas leurs efforts pour repenser la place du magasin physique dans le parcours d’achat des consommateurs. La plateforme Hawk a conçu une étude en exclusivité pour INfluencia qui démontre le retour des consommateurs vers les magasins physiques.

C’est quoi le Drive-to-Store ?

Le Drive-to-Store est en plein essor depuis que la pandémie recule. C’est l’ensemble des actions marketing utilisées pour attirer les consommateurs dans un point de vente physique, générer du trafic en boutique et, par conséquent augmenter son chiffre d’affaires. 70% des consommateurs visitent un magasin après avoir trouvé des informations en ligne (source FEVAD).

D’après un baromètre publié par la plateforme d’achat média Hawk, 77% des annonceurs déclarent ainsi avoir lancé des campagnes drive-to-store l’année dernière et ils sont 72% à vouloir accroître leurs dépenses dans ce secteur en 2022.

 

Quels outils pour une stratégie Drive-to-Store ?

  • Le Click and Collect

Cette technique de ventes est un « must have » pour n’importe quel magasin physique de nos jours. Un service click and collect permet au client d’étudier un produit chez soit sur un site internet et de le réserver. Si le produit est disponible, le client réalise son achat et va lui-même le récupérer dans le point de vente.  Cette action vise à simplifier le parcours d’achat, entraînant une suppression de file d’attente. Par ailleurs, le client se retrouve exposé à d’autres produits et c’est aussi l’occasion d’approfondir la relation. Ce service offre donc plus de flexibilité et de confort aux consommateurs.

  • Le Store Locador

Un autre outil à intégrer dans une stratégie Drive-to-Store, c’est la fonctionnalité « Store Locator » présente sur un site web ou d’une application mobile. Elle a pour but d’indiquer la position d’un point de ventes physique près de chez eux. L’autre avantage du Store Locador, c’est qu’il permet aussi à l’internaute de savoir où le produit qu’il souhaite acheter est disponible. C’est donc outil qui vient faire le lien entre l’online et l’offline. Ce type de service est un levier incontournable pour améliorer le référencement local et générer du trafic en boutique.

  • Le Geofencing

Le geofencing est une technologie qui permet d’envoyer des messages ou des notifications push dans une zone géographique donnée à toutes personnes qui y entrent et de les cibler. Compte tenu de l’utilisation quasi permanente qui est faite des smartphones, les campagnes SMS ont un taux d’ouverture de 97%. Cet outil permet alors d’attirer de nouveaux consommateurs dans les magasins.

Les seules conditions pour que le message soit transmis sont :

  • L’utilisateur doit avoir au préalable soit autorisé les notifications push ;
  • Soit télécharger l’application de l’enseigne ;
  • Ou activer son Bluetooth ;
  • L’utilisateur se situe dans la zone du signal de l’émetteur.

De plus, le Drive-to-Store peut être encouragé par des notifications push géolocalisées ou par l’achat d’annonces sponsorisées sur Google (SEA) qui se déclenchent selon les mots clés de la recherche. Sur mobile ce type d’annonces inclut souvent des informations de Google My Business avec des recommandations et des informations pratiques sur les horaires d’ouverture ou le plan pour s’y rendre.

  • L’affichage et les animations en magasin

Aujourd’hui, il est essentiel pour une marque de combiner différents médias pour être plus efficaces et toucher leurs clients. Les campagnes affichage et les supports d’affichage digitaux représentent l’entrée du tunnel d’achat des consommateurs, il permet de diffuser les bons messages, aux bons endroits et aux bons moments. Ce type de média permet aussi d’intégrer la marque dans l’esprit des consommateurs.  Il en va de même pour l’audio digital qui a pris un tournant drastique durant la crise sanitaire. La diffusion des messages publicitaires durant des podcasts, sur des web-radios ou lors de streaming s’est révélé très efficace.

Enfin, quoi de mieux qu’une occasion spéciale pour attirer et fidéliser ses clients en magasins : invité spécial, démonstration, ateliers ludiques, dégustations, soirée de lancement d’un produit, etc.

 

Quels effets d’une stratégie Drive-to-Store ?

Les résultats d’une stratégie Drive-to-Store sont imminents. En revanche, l’efficacité des différents médias n’est en revanche pas similaire. Le taux de visite moyen après l’activation d’une publicité sur le Display Mobile atteint 0,65% alors qu’il ne dépasse pas 0,20% pour le Digital Audio et 0,12 % sur le Digital Out-Of-Home (d’après le baromètre Hawk).

 

Le Drive-to-Store pour qui ?

Le Drive-to-Store ne convient pas non plus à toutes les enseignes. Le taux d’upflit moyen, c’est-à-dire le taux qui évalue le nombre de mobinautes visiteurs du point de vente qui ne s’y seraient pas rendus s’ils n’avaient pas vu la campagne, atteint +84% dans l’automobile et +61% dans la mode et la beauté. Tandis que dans d’autres secteurs, le taux d’upflit moyen ne dépasse +44% dans la banque et assurance, +43% dans le B2B et 11% dans la grande distribution.

 

Source : INfluencia – Etude Hawk pour Influencia : Le Drive-to-Store explose depuis que la pandémie recule

 

Vous voulez découvrir plus d’actualités ?
👉Rendez-vous sur notre page Actualités 

Laisser un commentaire